Compère qu'as-tu vu?



C'est cette chanson qui m'a inspirée le titre de ce blog!

C'est le dialogue d'un homme fascétieux, sans doute père de famille, avec une femme non moins fantaisiste, sans doute mère de famille... Il ne ment pas, il imagine le monde à l'envers! Elle ne l'accuse pas de mentir, elle le taquine!

Cette chanson me plaît beaucoup.
C'est cette ambiance-là que j'aimerais voir exister dans mon atelier.

Articles les plus consultés