lundi 13 juin 2011

19. En mai fais ce qu'il te plaît

Un coin de mon jardin en avril

   Nous voilà à la mi-juin! Le mois de mai a filé comme un mois d'août trop sec et trop chaud, mais j'en ai bien profité. C'est toujours ça de pris, comme on dit souvent. La sècheresse, si on en oublie les conséquences, est une bien agréable saison...

La maison et l'atelier de St Civran étant fermés, je me suis rabattue sur Chazelet où j'aime vivre dans mon grenier rénové sous les poutres antiques. Au début du mois, Katja est arrivée pour me prêter main forte dans le jardin. Membre du HelpExchange elle a déjà travaillé et vécu chez divers Hôtes en France. Elle arrivait d'une ferme productrice de fromages de chèvre du côté d'Angers avec un plein pochon de ces fromages frais roulés dans la cendre ou dans le poivre. Miam. Merci à l'hôte de Katja avant moi!

J'appréhendais l'arrivée de Katja. L'échange culturel entre l'Assistant et l'Hôte ne se fait pas toujours sans heurt. La différence de génération n'aide pas toujours à la bonne entente. Le fait de partager un grenier n'est pas en soi une panacée pour la bonne entente... eh bien si! Le mois de mai a filé comme un mois d'août de vacances à la campagne.

On a désherbé, planté, arrosé, ratissé, rangé. On a même rempli une remorque de débris et ordures variés qu'on est allé jeter à la décharge. On s'est fait des petits plats à base d'orties du jardin, de champignons de Finlande... oui, oui, Katja voyage avec ses champignons séchés ramassés en Finlande et ils sont vraiment goûteux. J'envisage un voyage du côté d'Helsinki à la prochaine saison des champignons!

Bref, ce mois de mai qui vient de filer a été bien rempli et facile à vivre. Je ne sais pas ce que me réserve l'avenir, le proche et le lointain. Je vis au jour le jour tout en sachant que d'ici le mois d'octobre il faudra que j'aie trouvé où me mettre pour l'hiver, car mon grenier n'est pas habitable en hiver et que de toute façon, cette fois, je n'aurai pas les moyens de me chauffer. Je dois toujours ma facture de chauffage pour l'hiver dernier, de 800€, que je vais continuer de payer par prélèvement mensuel jusqu'en 2012. Où donc les grues cendrées et les hirondelles vont-elles en octobre?!

1 commentaire:

Mairaj Pirzada a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

95. Un arbre monstre témoin de changements climatiques

Voici ma traduction en français de l'article en anglais de JAMIE MORTON paru dans le journal HERALD  de NOUVELLE-ZÉLANDE, le 1er juille...