jeudi 6 décembre 2018

82. NOËL 2018

Noël dans la chrétienté est une de ces fêtes qui est maintenant complètement déconnectée de ce qu'elle devait être chez les premiers Chrétiens. J'ai vécu en Israel autrefois et en tant que chrétienne j'avais assisté à un culte à la YMCA à Jérusalem. Je crois que c'était en décembre 1965. A cette époque et dans ce lieu, c'est Jésus qui était la raison des réjouissances, comme on dit.

De nos jours, en France en tout cas, la raison principale des réjouissances est d'acheter des cadeaux aux enfants et à plusieurs autres membres de la famille qui viendront partager un gros dîner dans une maison aux portes fermées. Il faut du pognon pour toutes ces dépenses et pour présenter de la bonne nourriture à sa famille. Je détestais, haïssais ce temps de l'année quand j'étais une maman célibataire incapable de subvenir.

Ce Noël, je me surprends à aimer cette occasion ! Devenue grand-mère maintenant je me trouve à prendre plaisir à décorer ma maison. Sans hâte. Pour m'amuser.


la couverture ne fait pas l'affaire, c'est pour bloquer le passage et rester au chaud



dans l'arrière-cuisine c'est pas fini !


des bûches pour la cheminée



Vous n'allez pas me croire... j'ai trouvé une super recette de vin chaud ! Dans un pichet en grès que j'ai fabriqué moi-même j'ai mis le contenu d'une bouteille de Bergerac rouge (Merlot noir)  Fonsecoste 2016. J'ai ajouté le contenu des épices pour rhum arrangé acheté en ligne précédemment quelque part par là : https://www.lesepicesrient.fr/tag/noel/.

J'ai laissé chauffé tranquillement sur le coin de ma cheminée. Puis... j'ai versé un verre de ce beuvrage chaud que j'ai siroté doucement en mangeant de gros cornichons aigres-doux. 


vin chaud dans l'âtre...

...en écoutant de la MUSIQUE ! quoi de plus mieux ?!!!


1 commentaire:

Frankie Perussault a dit…

Bienvenue à celui qui voudrait venir goûter à mon beuvrage !!!

95. Un arbre monstre témoin de changements climatiques

Voici ma traduction en français de l'article en anglais de JAMIE MORTON paru dans le journal HERALD  de NOUVELLE-ZÉLANDE, le 1er juille...