mercredi 26 janvier 2011

4. LE CINEMOBILE

Dans le bourg de St Benoît-du-Sault, une fois par mois le mardi, un énorme semi-remorque stationne sur le champ de foire et ouvre son cinéma mobile. Aujourd'hui j'y suis allée pour voir un des récents films de Bernard Tavernier. C'est absolument génial d'aller au cinoche dans un camion!!!! Je recommande l'expérience. A refaire. La prochaine séance est pour le mardi 22 février. Prix de l'entrée: 6€

Le film que je viens de voir est 'La princesse de Montpensier'. En 1562, à l'époque de Catherine de Médicis, les guerres de religion font rage. Marie de Mézières, fille du marquis de Mézières, est amourachée du jeune Duc de Guise, fils du 'Balafré'. Son père le marquis, guidé par le souci d'élévation de sa famille, la pousse à épouser le jeune Prince de Montpensier, un proche du Duc d'Anjou, le frère du roi. La guerre entre papistes et réformés n'est que la toile de fond. Le noeud de l'histoire est que cette jeune fille est ardemment désirée par 4 beaux garçons, le jeune de Guise son ami d'enfance, le jeune Montpensier qui vient de devenir son mari, le senior comte de Chavanne maître enseignant de son mari et le sien, ainsi que par le frère du roi, le comte d'Anjou, qui aimerait la voler à tous ses autres admirateurs.

Ce film a été fait d'après le roman du même nom de Madame de Lafayette. Il faudrait que je lise ce vieux classique. Il s'agit très peu d'un film historique bien qu'à première vue il soit très près de la réalité historique. Voir le forum de Passion-Histoire pour plus de détails.

Non, c'est l'histoire de la convoitise de 4 hommes pour la même femme. La proie femelle. Les chasseurs mâles qui crèvent de la conquérir... 500 ans plus tard, sommes-nous beaucoup plus 'avancés'?

Aucun commentaire:

95. Un arbre monstre témoin de changements climatiques

Voici ma traduction en français de l'article en anglais de JAMIE MORTON paru dans le journal HERALD  de NOUVELLE-ZÉLANDE, le 1er juille...