jeudi 16 août 2012

38. AMADEUS


Un drôle de nom, Amadeus. En fait j'ai appris, en écoutant Franck Ferrand sur le sujet, qu'il s'agit de la traduction latine de Gottlieb, deuxième prénom qui avait été donné au petit dernier des Mozart à sa naissance, latinisé ensuite pour faire plus chic. Je veux bien!

Gottlieb signifie 'aime-dieu' en allemand, rendu par Ama-deus en latin. Si on va un peu plus loin, on trouve Théo-phile en ancien grec et Ab-el en hébreu. Je ne vois pas de prénom français qui corresponde, sauf Théophile qu'on emploie mais qui est du grec pur. Quant à Abel, il se trouve dans les toutes premières pages de la bible. Au moment de la Réforme dans les années 1500 et 1600, les familles protestantes avaient tendance à donner des noms bibliques de l'ancien testament à leurs enfants.

Tous ceux qui portent de tels noms, de toute façon, avaient des parents pieux qui ont élevé leur Gottlieb-Théophile-Abel dans une foi active et réelle de l'existence de dieu et de sa pratique chrétienne. Il faut se souvenir de ça quand on lit leur biographie, nous, les mécréants du 21e siècle, faute de quoi on passe à côté de la réalité historique. Mozart et Abel Tasman, entre autres, étaient de profonds chrétiens protestants.

Voilà. C'est tout ce que je voulais dire.

Aucun commentaire:

95. Un arbre monstre témoin de changements climatiques

Voici ma traduction en français de l'article en anglais de JAMIE MORTON paru dans le journal HERALD  de NOUVELLE-ZÉLANDE, le 1er juille...